Circuit National à Montbéliard

 

Open Cadets du pays de Montbéliard.
Ce tournoi s’est tenu dans un lieu d’envergure qui n’est autre que l’Axone de Montbéliard. Cet événement majeur était la première épreuve du circuit national cadet à l’épée et il regroupait certainement les meilleurs cadets de France. Pont-à-Mousson y participait donc forcément…
Le club s’était organisé pour transporter ses tireurs en deux groupes sous la direction du coach Laurent : le vendredi soir, le groupe des tireurs  (Baptiste, Quentin et Julien) avec notre arbitre Géraud et le samedi matin, les tireuses (Diane, Emeline, Mathilde et Pauline).
Le groupe des garçons est parti du centre des sports avec comme « pilote » le coach pour près de 2h30 de trajet à travers les Vosges et la Pampa (n’est-ce pas Rémy ;-)) afin de rejoindre l’hôtel de Montbéliard. Le GPS est un outil formidable… encore faut-il bien choisir entre les rue des Maréchaux Joffre ou Foch (merci Géraud ;-)))
Soirée bien sympathique au restaurant où l’apéro et les pizzas étaient les bienvenus après cette chevauchée fantastique à bord de la camionnette (il doit rester encore de la gomme dans certains virages et ronds points). Bravo au pilote !
Après une bonne nuit de sommeil et un bon petit déjeuner (l’hôtel était sympathique et situé idéalement  à bonne distance de l’Axone – Merci à Aline et Marianne – mais faudra penser à réserver pour le coach une suite avec des fraises et du champagne pour la prochaine fois), départ pour l’Axone et la compétition. Mais que de brouillard … et ce foutu GPS qui veut nous faire passer par des endroits qui ne sont pas des plus accessibles (route barrée, sens interdit, chemin inexistant,…). On était largement dans les temps au départ de l’hôtel, mais toujours pas d’Axone en vue et les minutes qui défilent. Vite ! Une camionnette identique à la notre (un peu plus jolie dirons-nous) croise notre route. Pas le temps de dire ouf que le coach fait demi-tour manu militari et fait rugir tous les chevaux de notre diesel pour les suivre. Enfin, l’Axone se profile devant nous : un super complexe planté un peu au milieu de nulle part mais qui nous laisse présager un endroit digne d’une telle compétition.
Enfin arrivé. Pendant que les tireurs se préparent, direction les engagements (les inscriptions se font par ligues – les parents n’ont pas le droit d’accéder aux zones de combats, snif…) et nous voilà installés au cœur de l’Axone et fin prêts pour la compétition.
361 tireurs inscrits au total, 46 pistes avec autant d’arbitres, 2 tours de poules à 8 ou 7 tireurs et avec 25 % d’éliminés à chaque tour… voilà ce qui attend nos tireurs. Bref, si on veut être certain de passer au tour suivant, il faut statistiquement au moins 3 victoires.
Début des hostilités, tour n°1 pour les garçons :
·         Baptiste : 1 V – 6 D
·         Quentin : après blessure douloureuse au genou dès les premiers matchs, direction le poste de secours et la sage décision est prise avec le coach d’en rester là.
·         Julien : 4 V – 3 D
Les statistiques sont cruelles : il fallait au moins 3 victoires pour passer sans difficulté. L’équipe des tireurs Mussipontains se trouve donc amputée des 2/3 de son effectif. Mais le second groupe des tireuses arrive. Réconfortant pour nous tous. Des renforts !
Echauffements pour les uns, restauration pour les autres. L’Axone continue à se remplir et les matchs s’enchainent les uns après les autres : une véritable usine remplie d’escrimeurs, de maitres d’armes, d’arbitres, de parents… des cris, des pleurs, … bref, pour les connaisseurs et habitués des pistes, tout ce qu’on peut voir lorsqu’on assiste à une superbe compétition d’escrime. L’organisation était vraiment à la hauteur de l’événement.
Les filles entrent en jeu à leur tour : 188 tireuses inscrites au total. Quelques scratchs et c’est parti !
Début des hostilités, tour n°1 pour les filles :
·         Emeline : 2V – 5D
·         Diane : 1V – 5D
·         Pauline : 5V- 1D
·         Mathilde : 4V -2D
·         Kathelyn : 3V – 3D
Une nouvelle fois, les statistiques sont cruelles (sauf pour Emeline à la faveur de son indice) : il fallait au moins 3 victoires pour passer sans difficulté. L’équipe des tireuses Mussipontaines perd sa première tireuse Diane. Elle termine 130ème de la compétition. Mais 4 sont encore en lice, ça va chauffer !
Et les matchs continuent à défiler puis vient rapidement le second tour homme avec des poules de 7 :
·         Julien : 4 V – 2 D
Ouf, c’est bon. Il y avait du beau monde dans cette poule, mais même pas peur : avec 4V ça passe correct. Il se classe 71ème au classement intermédiaire de la journée. Allons soutenir les filles maintenant.
Tour n°2 pour les filles :
·         Emeline : 1V – 5D
·         Kathelyn : 1V – 5D
·         Pauline : 3V - 3D
·         Mathilde : 3V - 3D
Toujours ces statistiques aussi cruelles : il fallait au moins 3 victoires pour passer sans difficulté. L’équipe des tireuses Mussipontaines perd donc deux tireuses : Emeline et Kathelyn. Elles terminent respectivement 127ème   et 117ème  de la compétition. Pauline et Mathilde se classent respectivement  79ème  et 72ème  au classement intermédiaire à l’issue de cette première journée.
Bon, maintenant qu’on y voit un peu plus clair entre les éliminés et les qualifiés, il faut régler le problème des chambres d’hôtel car nous n’avions que des options et non des réservations sèches. Ok, le patron de l’hôtel nous trouve tout juste 4 chambres. Géraud et Laurent devrons se partager une chambre à eux deux (comme le célèbre film avec benoit Poulvorde : gamin, viens gamin, on va discuter ;-))
Un groupe repart donc sur PAM tandis que le second rejoint son hôtel. On décide de ne pas changer pas nos habitudes et direction le restaurant de la veille. A nouveau, soirée bien sympathique au restaurant  avec débriefing du coach, apéro et pizzas. Pour les connaisseurs, les « airbags » étaient toujours là ;-)))
Second jour.
Petit déjeuner et direction l’Axone, mais cette fois-ci sans GPS ! Pas d’engagement ce matin : pointage directement sur les pistes juste avant de débuter les poules.
Echauffements pour nos tireuses et tireur.  Notre arbitre Géraud quant à lui, prend ses marques et va accomplir son devoir.
Cette fois, filles et garçons sont presque lancés en même temps.
Tour n°3 pour les garçons, poules de 6 :
·         Julien : 2 V – 3 D
Toujours ces statistiques aussi cruelles : il fallait au moins 3 victoires pour passer sans difficulté. L’équipe perd donc son dernier tireur… Il termine 141ème de la compétition. Minime surclassé (comme presque toute l’équipe), il prend déjà rendez-vous pour l’année prochaine !
Puis c’est les filles. Tour n°3 pour les filles, poules de 7 :
·         Pauline : 4V- 2D
·         Mathilde : 1V - 5D
Logique toujours aussi implacable des statistiques : il fallait au moins 3 victoires pour passer sans difficultés. L’équipe perd son avant-dernier élément. Mathilde termine 100ème de la compétition.
Allez Pauline !!! Tu représentes maintenant toute seule le CEPAM !
Allez, c’est parti pour les tableaux. Pauline, 31ème à l’issue de cette 3ème poule, est exemptée du T128. On ne se laisse pas distraire, on s’échauffe et on se concentre sur la suite de la compétition.
T64 fille : il manque une touche ! Rageant de devoir perdre d’une touche ! Pauline s’incline 14 à 15. Elle termine 50ème de la compétition.
L’aventure « Montbéliard » du CEPAM s’est arrêtée ici après un match très prenant où rien n’était joué à l’avance.
Il n’y a plus qu’à remballer les affaires (sauf certains qui les déballent sur le parking, euh…, je crois que c’est Géraud, je ne l’ai pas reconnu, il était presque nu ;-)))
Retour à PAM avec notre coach pilote et … toujours ce foutu GPS qui fait des siennes.
Mais pas de soucis, on maîtrise ! Pont-à-Mousson n’est plus loin mais la saison promet d’être longue et haletante !
 
article: Patrick WJAK

Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 1 utilisateur et 0 invité en ligne.

Nouveaux membres

  • Sellerian
  • Dany
  • Nadine
  • alexmagne17
  • As quetigny

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer